Qualité de l’air et activités portuaires

Partager :
Quai port de Nice
État :
En cours
Date de début de l'étude :
1 juin 2018
Date de fin de l'étude :
31 décembre 2019
Zone(s) concernée(s) :
PACA
Alpes-Maritimes
Nice
Bouches-du-Rhône
Marseille
Métropole d'Aix-Marseille-Provence (Marseille)
Métropole Nice Côte d'Azur
Lieu(x) précis de l'étude :
Port de Nice, Port de Marseille
Polluant(s) concerné(s) :
Particules
Oxydes d'azote
Dioxyde de soufre
Métaux toxiques particulaires
Thématique(s) :
Transports maritime, aérien et ferroviaire
Etat des lieux qualité de l’air
Contact(s) :
M
BouAlem MESBAH
Objectifs

Depuis plusieurs années, la qualité de l’air en proximité des zones portuaires est au cœur des préoccupations. En effet, les émissions par le transport maritime ont un impact environnemental certain, avec des effets potentiels sur la santé des populations ; près de 70 % des émissions portuaires se retrouvent dans un rayon de 400 km autour des côtes.

Depuis 2014, Air PACA s’intéresse à la composition chimique fine de la matière particulaire (PM) dans l’air ambiant. Cette spéciation a pour but d’identifier et de quantifier la contribution des différentes sources de particules (Etude 3 villes). Dans le prolongement de ces travaux, le projet qualité de l’air et activités portuaires cherche notamment à préciser la contribution des activités portuaires à la pollution en particules.

L’objectif de ce projet est double :

  • améliorer la connaissance de la « signature » et la contribution des activités portuaires à la pollution particulaire,
  • documenter les niveaux d’exposition des populations riveraines à la pollution liée aux activités des ports.  

En 2018, une campagne de mesures sera menée dans les ports de Nice et Marseille.

La campagne de mesures se déroulera pendant la saison d’été,  période de pointe pour l’activité portuaire.

La météorologie et un nombre important de polluants seront mesurés :

  • particules PM10, PM2.5, comptage de particules submicronique et carbone suie
  • oxydes d’azote, dioxyde de soufre.

Les mesures automatiques seront disponibles en ligne sur le site Internet d’Air PACA, prochainement ici