Actualité
8 août 2018
Transports maritime, aérien et ferroviaire

Programme Port : mesures dans le quartier de Mourepiane à Marseille

mesures port Mourepiane
Partager :

Quels sont les niveaux auxquels sont exposées les populations riveraines des zones portuaires? Quelle est la part de contribution des activités maritimes à la pollution ? C’est ce qu’AtmoSud cherche à déterminer dans le cadre de son « Programme Port », un plan de surveillance pluriannuelle sur 4 ans aux abords des zones portuaires les plus importantes de la région : Toulon, Nice et Marseille.

Démarrage des mesures dans le quartier de Mourepiane à Marseille

Dans le prolongement des mesures réalisées dans le port de Nice, une nouvelle station mobile vient de prendre place dans le quartier de Mourepiane à Marseille, au cœur même des habitations.

L’objectif : évaluer les niveaux d’exposition des populations riveraines des zones portuaires et améliorer la connaissance sur la contribution des activités du port à la pollution, notamment aux particules.

Les niveaux en dioxyde d’azote (NO2), en dioxyde de soufre (SO2), en monoxyde d’azote (NO) et en particules fines (PM10) seront mesurés d’août à décembre 2018, afin de comparer la période estivale et hivernale.

Le comptage des particules et l’analyse du Black Carbon dans les particules fines PM2.5 vont également permettre d’identifier la part de chaque source qu’elle soit liée au transport maritime ou au transport routier, très présent dans ce quartier.

En complément de ces mesures, un préleveur est mis en place pour analyse des polluants complémentaires comme les métaux ou les Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques (HAP).

Pour suivre en temps réel les mesures issues de la station mobile de Mourepiane, cliquez ici.