Surveillance Régionale des Odeurs - Bilan 2016

Partager :
Bilans annuels
09 octobre 2017

Niveau de fond perçu par les nez bénévoles en hausse…

En 2016, le niveau de fond olfactif estimé à travers le taux de perception est en hausse d’environ 30 % par rapport à 2015 : il est de 18 %, soit une perception près de 2 jours sur 5.
L’ensemble du jury de nez régional constitué de près de 120 nez bénévoles a observé assidûment au cours de l’année : près de 7 500 observations ont été relevées. Les principales odeurs perçues sont liées à l’industrie, aux transports et aux brûlages (déchets verts, cheminées de particuliers…) et sont localisées essentiellement dans les Bouches-du-Rhône où les nez sont les plus nombreux.

La campagne approfondie menée aux abords de la décharge de La Malespine sur la commune de Gardanne afin de produire des informations précises sur les mauvaises odeurs ressenties s’est poursuivie en 2016. Les résultats sont encourageants : les travaux réalisés par l’exploitant ont permis d’améliorer la situation olfactive de fond même si de nombreux épisodes ponctuels persistent.

… mais des signalements d’odeurs en baisse

Près de 1 500 signalements liés aux mauvaises odeurs ont été enregistrés en 2016 contre plus de 2 700 en 2015 et 1 800 en 2014. Cette baisse est liée, entre autres, à :

  • l’absence d’incident industriel cette année (en 2015, l’incident industriel à Berre-l’Étang dans les Bouches-du-Rhône était à l’origine de plus de 500 signalements),
  • une diminution des nuisances olfactives émanant de la décharge de Balançan sur la commune du Cannet-des-Maures dans le Var.

Les signalements sont principalement liés aux déchets ménagers et à l’industrie.

Signalement Air, une application désormais dédiée aux nuisances en général
Depuis janvier 2016, cette application qui permettait initialement de signaler des nuisances olfactives en temps réel dans toute la région PACA permet dorénavant de signaler tout type de nuisances (brûlages de déchets verts, incidents industriels, bruit…). L’année 2017 sera la première année dédiée à l’analyse de ces nouvelles nuisances, l’année 2016 étant une année de transition.