Marseille : mesures de la qualité de l'air dans le métro de Marseille - Hiver 2010 et Eté 2010

Partager :
Rapport d'études
01 août 2011

Etude réalisée à la demande de la Régie des Transports de Marseille (RTM) et selon le protocole de la circulaire du 30 juin 2003 du Ministère de la Santé pour estimer l’exposition des usagers. Trois stations du métro (St. Charles, Castellane ligne 1 et Castellane ligne 2) ont été échantillonnées complétées de mesures dans les rames en circulation. La pollution principale concerne les particules, issues, pour l’essentiel, du matériel roulant : systèmes de freinage avec usure des matériaux de freinage, usure des roues par abrasion mécanique. Il en résulte des émissions de poussières fines, dont les métaux (le fer est prédominant). Pour réduire ces pollutions, l’action première parmi les plus efficaces serait l’amélioration de la ventilation dans les stations, et dans les trains (choix de l’emplacement des prises d’air extérieures, mise en œuvre d’une ventilation plus fréquente).