Etude POlluants d’Intérêt Sanitaire

Partager :
Rapport d'études
02 mai 2017

Dans le cadre du projet POLIS labellisé par le Plan Régional Santé Environnement (PRSE2), Air PACA a mis en oeuvre une vaste campagne de mesure de polluants d’intérêt sanitaire en région PACA, et en particulier dans la zone industrielle de l’étang de Berre.
La surveillance du 1,2-dichloroéthane doit être pérennisée sur le site de Martigues Les Laurons, la valeur toxicologique de référence y étant cependant respectée.
Les mesures du 1,3-butadiène indiquent que le point de Berre l’Etang affiche les concentrations moyennes les plus élevées. La surveillance par analyseur automatique y est maintenue.
Les teneurs en hydrogène sulfuré sont maximales sur une zone de mesure à Marseille. En dehors de cet emplacement, les concentrations relevées sont du même ordre que les niveaux de fond observés dans l’air ambiant.
Les concentrations d’ammoniac sur les points les moins exposés sont du même ordre que les teneurs ubiquitaires dans l’air, tandis que les valeurs les plus importantes sont relevées sur deux sites à l’est de Marseille.
La surveillance du mercure gazeux par analyseur automatique sera poursuivie, en positionnant de nouveau le point de mesure à Martigues / Lavéra.
Les mesures de chrome hexavalent indiquent que les niveaux sont inférieurs à la limite de quantification sur tous les sites.
Cette étude a montré que si la plupart des sites de prélèvement affichent des teneurs voisines des concentrations attendues dans l’air en situation de fond, il persiste des zones d’intérêt, variables selon le polluant considéré, sur lesquelles une surveillance pérenne apparaît pertinente.