Communiqué de presse : L’appareil qui nous dira combien les particules sont nocives…

Partager :
Presse
03 février 2017

L’ACSM installé cette semaine à Marseille par Air PACA doit permettre de mieux connaitre la composition chimique des particules fines. Il dira ainsi leurs sources : plutôt chauffage, diesel ou sable du désert… ?

« Cet appareil va nous permettre de mieux connaître les sources des pollutions particulaires. Partant de là, les décideurs sauront mieux comment agir sur ces sources pour améliorer la qualité de notre air ».