Bilan 2014 – Alpes maritimes

Partager :
Bilans annuels
04 décembre 2015

En 2014, le département des Alpes-Maritimes a connu une qualité de l’air moyenne à médiocre plus d’un jour sur deux sur le littoral urbain.

Plus que jamais, la qualité de l’air a été étroitement liée aux conditions météorologiques, avec une pollution à l'ozone  limitée et la baisse confirmée de la pollution particulaire chronique. Toutefois, les zones proches des axes toujours plus exposées au dioxyde d’azote. Pour les autres polluants, la réglementation est encore respectée.