Actualité
19 octobre 2017
Etat des lieux qualité de l’air

2e été le plus chaud après 2003, qu'en est-il de l'ozone en PACA ?

promenade plage Nice
Partager :

Début septembre, Météo-France a annoncé que l’été 2017 était le 2e le plus chaud depuis le début du XXe siècle. La chaleur favorisant la formation de la pollution photochimique, qu’en est-il de l’ozone en PACA ? 

 En 2017, le nombre de pics d’ozone est moins important qu’en 2003 (1e été le plus chaud du XXe siècle) et poursuit sa tendance à la baisse. En effet, la chaleur ne suffit pas à fabriquer de l’ozone : les réactions chimiques ont besoin de polluants précurseurs (NOx, COV). Or, les émissions de ces composés continuent à baisser dans la région depuis plus de 20 ans.

Malgré cette baisse, 70% de la population de PACA vit dans une zone au-dessus de la valeur cible pour la protection de la santé, et la ligne directrice OMS pour ce polluant est dépassée chaque année sur toute la région. Des efforts restent à fournir pour améliorer cette situation au niveau local et mondial.