PART-AERA : projet de coopération Franco-Italien sur les particules

Partager :
Rapport d'études
01 juin 2015

Ce rapport de synthèse est un résumé des actions réalisées lors du projet PARTAERA ALCOTRA.

L'objectif principal de ce projet a été d'approfondir et d'harmoniser les connaissances sur la métrologie et sur l'analyse des origines des particules fines dans l’espace ALCOTRA, dans le but de fournir les informations utiles aux décideurs publics pour cibler et maitriser les leviers d'actions efficaces pour lutter contre cette pollution.

La zone alpine subit chaque hiver de larges épisodes de pollution de particules, notamment dans les vallées, favorisés par une météorologie et une configuration alpine peu propice à la dispersion.

Ainsi, chaque année, la France et l'Italie observent des dépassements des valeurs réglementaires européennes imposées aux Etats membres.

Dans ce contexte, l'Europe exige des Etats qu'ils mettent en place des plans d'actions efficaces, comme une alternative au contentieux instruit par la cour de justice européenne et pouvant déboucher sur de lourdes amendes.

En outre, ces épisodes de pollution sont aujourd'hui un véritable enjeu de santé publique de part et d'autre de l'arc alpin puisque l'OMS leur attribue près de 350 000 décès anticipés par an.

Le projet PART’AERA a ainsi contribué :

- à des échanges de bonnes pratiques et de compétences, en comparant quantitativement et qualitativement des pratiques nationales en termes de métrologie des particules atmosphériques ;

- à l’identification annuelle des sources d’émissions et une détermination de leurs contributions aux concentrations de PM10 sur 4 sites du territoire ALCOTRA ;

- à fournir des éléments d’appui aux politiques publiques en matière d’aménagement et de développement et du territoire, en diffusant (séminaire, conférences de presse les connaissances acquises pendant les deux années du projet).