Plan de Surveillance Particules (PM) : spéciation chimique et granulométrique

Partager :
station mobile devant un méthanier
État :
En cours
Date de début de l'étude :
1 juillet 2014
Date de fin de l'étude :
31 décembre 2017
Zone(s) concernée(s) :
PACA
Alpes-Maritimes
Nice
Bouches-du-Rhône
Port-de-Bouc
Métropole d'Aix-Marseille-Provence (Marseille)
Métropole d'Aix-Marseille-Provence (Martigues)
Métropole Nice Côte d'Azur
Lieu(x) précis de l'étude :
Marseille, Nice et Port de Bouc
Polluant(s) concerné(s) :
Particules
Thématique(s) :
Aménagement du territoire et plans actions
Santé, économie et social
Partenaire(s) :

Air PACA, LCSQA INERIS, LGGE

Contact(s) :
M
BouAlem MESBAH
Objectifs

Le projet Plan de Surveillance PM s’inscrit dans le cadre des actions menées par Air PACA pour répondre :

  • A des objectifs nationaux, à savoir produire des données de référence pour : les études des impacts sanitaires des PM, le  suivi de l'efficacité des plans et programmes.
  • A des objectifs locaux pour :
    • l'amélioration de la connaissance des PM,
    • la recherche des sources et de leurs contributions à la pollution PM,
    • la production de données d'intérêt pour la modélisation,
    • la maîtrise des nouveaux moyens d’investigations des PM : métrologie et modélisation.
Principaux résultats :

Près de 400 échantillons prélevés dans les trois sites investigués (Marseille, Nice et Port-de-Bouc) ont été analysés. L’analyse a porté sur environ 120 espèces chimiques : matière carbonée,  espèces ioniques, sucres et de polyols, métaux en trace, large gamme d'espèces organiques.

  • L’ensemble des analyses réalisées permettent d’obtenir un bilan précis de la composition chimique des particules collectées dans les 3 sites.
  • Les données des analyses chimiques sont utilisées pour estimer la contribution de sources spécifiques à la pollution PM. Des techniques de modélisation statistique (PMF) sont utilisées pour obtenir une estimation des contributions des sources.