Carte annuelle 2014

Partager :

L'année 2014 enregistre  le plus faible nombre  d'épisodes de pollution par l'ozone de ces 10 dernières années , en lien avec les conditions météorologiques défavorables à la formation d'ozone ( période estivale ventée et plusieuse). Par ailleurs, 69 jours de pollution chronique en particules fines ont été relevés , en baisse par rapport aux année précédentes, en raison d'un hiver moins rigoureux qui a limité l'utilisation du chauffage. Le niveau moyen  de dioxyde de soufre et en baisse depuis plusieurs années.