Les enjeux sur mon territoire

marseille_vieux_port
Partager :

Ma commune est-elle plus ou moins polluée que la commune voisine ?

Trois sources d’information permettent de comprendre pourquoi et comment :

Quelles sont les activités polluantes sur mon territoire ? Les inventaires réalisés par Air PACA détaillent, commune par commune, les sources d’émission annuelles qui l’affectent. Selon le polluant sélectionné, une carte très expressive se dessine : la proximité des grands axes de transit, des pôles industriels ou commerciaux, des zones rurales…

Quels sont les déplacements des habitants de ma commune : trajets domicile-travail, commerces, école ? Quelle part de trafic routier est liée au transit, à l’afflux touristique… ? Quel est l’impact des zones d’activité industrielles et commerciales sur le transport ? Les cartes urbaines annuelles d’Air PACA croisées aux données de trafic routier, de flux de population indiquent les zones ou les points sensibles.

La configuration de ma commune, son type d’urbanisme et la météorologie interagissent avec les polluants. Une rue bordée de hauts immeubles ou une vallée encaissée traversée par un axe routier rendent difficile la dispersion des polluants. L’orientation des vents peut chasser une pollution comme elle peut en apporter une autre de plusieurs kilomètres. Des cartes de prévision urbaines quotidiennes  intégrant ces effets sont modélisées par Air PACA.

Cartes Sratégiques Air spécialement taillées pour l'urbanisme

Les Cartes Stratégiques Air sont un indicateur cartographique multipolluant (NO₂ et PM10) produit par toutes les AASQA en France, spécialement pour répondre aux besoin des agences et services d’urbanisme.

Ces cartes permettent d’identifier rapidement les points noirs de pollution, les zones en dépassement réglementaire ou les zones proches des valeurs limites. Basées sur 5 ans de données, elles s’affranchissent des variations météorologiques qui peuvent influencer les concentrations.

Les Etablissements Recevant du Public implantés dans ces périmètres seront localisés. L’implantation d’une nouvelle école, d’un établissement hospitalier ou d’une maison de retraite devront tenir compte des enseignements de ces cartes afin d’éviter de soumettre des personnes sensibles à une qualité de l’air dégradée. Des actions de sensibilisation des usagers de ces établissements se mettent en œuvre : sur les modes d’accès, l’entretien des locaux, la ventilation, le remplacement éventuel de mobilier… Elles devront être généralisées à tous les établissements situés en zone dégradée.