L'air dedans, dehors

Photo pollution dedans, dehors
Partager :

Chacun a vu une épaisse fumée sortir d’une usine, de la fumée noire à la sortie d’un pot d’échappement ou d’une cheminée. La pollution à l’extérieur peut parfois être perceptible, mais en règle générale, nos sens ne nous aident pas ! Est ce que l’intérieur est exempt de pollution ? Non, bien entendu ! De nombreuses sources de pollution fourmillent dans les lieux clos (logement, bureau, magasins, transports en commun…) auxquelles s’ajoute l’apport de l’air extérieur. En résumé, dedans/dehors, les sources de pollution sont nombreuses, il faut les limiter.

Suis-je plus à l’abri chez moi que dehors ?

L’air intérieur est généralement plus pollué que l’air extérieur. Les polluants émis à l’extérieur se déplacent et entrent dans les milieux confinés, et s’ajoutent aux composés issus des sources de pollution intérieure.

Est-ce qu’aérer suffit à améliorer l’air chez moi ?

L’aération des bâtiments est essentielle pour améliorer la qualité de l’air intérieur, mais pas suffisante. L’aération doit être accompagnée d’une réduction des sources de pollution intérieure en changeant ses comportements, en choisissant des matériaux et produits peu émissifs et en vérifiant ses équipements.

Est-il judicieux d’aérer quand on habite sur une rue à fort trafic ?

photo_trafic

A proximité d’un axe routier, il vaut mieux éviter d’ouvrir les fenêtres aux heures de pointe du trafic routier afin de ne pas faire entrer les polluants émis par les véhicules. Cependant, il est recommandé d’aérer régulièrement et de ne pas se confiner même à proximité d’un grand axe routier. Lors d’un épisode de pollution, il n’est pas utile de modifier ses déplacements habituels et les enfants peuvent jouer à l’extérieur ; il ne faut pas se confiner mais au contraire aérer très tôt le matin ou tard le soir.

Les fumeurs, à l’extérieur

photo_cigarette_airpaca.jpg

La cigarette contient environ 1 000 composés toxiques, il est donc très fortement déconseillé de fumer à l’intérieur, même à la fenêtre. Afin de minimiser l’impact des cigarettes dans les lieux clos, ces dernières doivent être fumées à l’extérieur loin des ouvertures des bâtiments.

Est-ce que la pollution des sols peut avoir un impact sur la qualité de l’air ?

Les polluants enfouis dans le sol peuvent remonter dans les bâtiments sous forme de gaz et s’infiltrer dans les bâtiments. Il en est de même pour le radon naturellement présent dans certains sols (en fonction de sa nature géologique).

Est-ce que l’intérieur peut avoir un impact sur l’air extérieur ?

Les cheminées à foyer ouvert sont fortement émettrices de particules. En effet, la combustion du bois pour le chauffage peut émettre près de la moitié des particules dans l’atmosphère. Se chauffer chez soi peut donc avoir un impact sur la qualité de l’air extérieur.

Comment sont mesurés les polluants dedans et dehors ?

Les polluants « intérieur et extérieur » sont mesurés selon le même principe de mesure. Les appareils peuvent être spécifiques selon la problématique.

Existe-t-il une réglementation en air intérieur ?

Il existe une réglementation de surveillance de la qualité de l’air intérieur dans les établissements recevant du public qui impose une évaluation des moyens d’aération et un diagnostic bâtiment (mesures ou questionnaires). Les premiers établissements concernés par cette réglementation sont les écoles élémentaires, maternelles et les crèches, qui doivent avoir effectué cette surveillance avant le 1er janvier 2018.

Et si on prenait le problème à la source ?

Afin de réduire les émissions de polluants à la source, il est nécessaire de :

peinture.png
peinture classée A+
  • choisir ses matériaux de construction et décoration étiquetés A+ ou labellisés « Ecolabel Européen » ou « Ange Bleu » pour des matériaux encore moins polluants,

  • sélectionner des produits d’entretien sans symboles de danger et préférer des produits ayant des labels (ECOCERT, Nature & Progrès…).

Pour l’ameublement, un étiquetage est prévu en 2020, mais actuellement, peu d’éléments permettent le choix de meubles peu émissifs. Seuls quelques labels existent (NF Environnement Ameublement, Greenguard…).

Lors de l’achat de meubles neufs, les déballer et les entreposer quelques semaines dans une pièce chauffée et ventilée avant de les installer.

Equipements

Les équipements de chauffage, ventilation et climatisation doivent être entretenus régulièrement afin de garder leur efficacité et ne pas produire de polluants dont certains s’avèrent hautement toxiques.

L’entretien des systèmes de chauffage à combustion est obligatoire annuellement pour prémunir des intoxications au monoxyde de carbone, un polluant mortel par asphyxie.

Les entrées d’air au-dessus des fenêtres et les bouches d’extraction des systèmes de ventilation doivent être nettoyées régulièrement et ne doivent pas être bouchées. Les unités intérieures des systèmes de climatisation doivent être nettoyées régulièrement pour éviter les risques de contamination fongiques (moisissures).