Actualité
10 août 2017
Transports maritime, aérien et ferroviaire

Port de Nice : des mesures pour mieux connaitre l'exposition des riverains

Station de mesure de la qualité de l'air au Port de Nice
Partager :

Propriétaire du Port de Nice depuis janvier 2017, la Métropole Nice côte d’Azur souhaite tout mettre en œuvre pour limiter les pollutions sonores et atmosphériques liées aux activités portuaires que subissent les riverains.  En effet, au-delà de l’infrastructure portuaire, le Port de Nice est aussi un quartier central de la ville. En partenariat avec la Métropole Nice Côte d’Azur, Air PACA vient de lancer une campagne de mesure de la qualité de l’air en ce lieu.

Le monitoring urbain de la qualité de l’air du port de Nice mené de front par Air PACA, la CCI des Alpes Maritimes et la Métropole Nice côte d’Azur

Depuis le 6 juillet, des mesures  de dioxyde d’azote, d’ozone et de particules sont effectuées au Port de Nice près de l’embarcadère. Le dioxyde de soufre est suivi depuis fin juillet. Ces mesures dureront un an. Elles viendront compléter l’état des lieux établi lors de la précédente campagne (juillet- aout 2014) et permettront d’améliorer les connaissances actuelles de la qualité de l’air en ce lieu. Les résultats de la cabine viennent renforcer le dispositif de micro capteurs mis en place autour du port par la métropole et la chambre de commerce et d’industrie.