Actualité
16 février 2017
Etat des lieux qualité de l’air

Pollution par les particules : Bilan et tendance en PACA

 photo foule
Partager :

Au regard des valeurs réglementaires européennes, la pollution aux particules en 2016 est en baisse, ces dix dernières années. Le nombre de jours de pics, tout comme la pollution de fond, diminue notablement avec quelques variations liées aux conditions météorologiques.

Même si la situation s’améliore, 86 % de la population reste exposée à des niveaux de particules supérieurs aux valeurs sanitaires recommandées par l’OMS. Cet organisme estime également que les particules sont nocives pour la santé quel que soit le seuil auquel on les mesure.

Air PACA propose aux territoires de les accompagner dans leur diagnostic et d’aider les décideurs à engager les actions prioritaires pour réduire les émissions de particules.

 

A retenir :

La majeure partie de la population de PACA respire un air dépassant les recommandations sanitaires

Les pôles urbains denses, la zone industrielle de Fos-Berre et la vallée du Rhône restent les zones de plus forte exposition de la population à la pollution aux particules.

Au regard de la règlementation, une tendance à l’amélioration, à la fois sur le nombre de pics de pollution et sur le niveau de pollution chronique est observée depuis ces 10 dernières années

 

Pour les collectivités et l'Etat, des mesures complémentaires , tant au niveau national que régional sont déjà actives.

Plan particules, Plans de Protection de l'Atmosphère  autant de plans d'actions  afin de réduire les émissions

Air PACA accompagne les acteurs pour définir les actions prioritaires pour réduire les émissions de particules

Les causes de cette pollution sont multiples ( transport routier, résidentiel et tertiaire, industrie et production d'énergie) et les mesures préconisées sont de nature différentes.

Consultez le bilan détaillé