Chronique
15 mars 2017
Aménagement du territoire et plans actions
Outils de surveillance et information

Euroméditerranée : de l’air pour l’aire urbaine du futur

photo_euromed_aerien.jpg
Partager :

L’air sain comme condition de départ et finalité du plus grand projet urbain innovant en Méditerranée française ? La modélisation des solutions pragmatiques des aménageurs y contribuera. Mais la confrontation des cultures de différents acteurs permettra avant tout d’anticiper ces bonnes solutions.

« Air PACA va aider l’Etablissement Public à réfléchir à des solutions applicables à la problématique de l’air sain dans l’éco quartier qu’Euroméditerranée conçoit ».
photo_stephan_castel.jpg
Stephan Castel

Stephan Castel, chargé de mission pour Air PACA, nous l’annonce, Euromed et la Métropole Aix-Marseille Provence ont signé très récemment une convention avec Air PACA. Sa portée est ambitieuse : favoriser la prise en compte de la qualité de l’air dans la conception d’un quartier et de ses bâtiments, aider à l’évolution du projet urbain en fonction de ce critère majeur.

« Nous avons demandé à Air PACA d’identifier les bonnes pratiques déjà connues, à tous les niveaux : local, national, international » explique Jean-Christophe Daragon, en charge, à Euroméditerranée, de l’Innovation et du Développement Durable.

« Leurs données, sur des années, nous aideront à diagnostiquer le territoire du point de vue de la qualité de l’air. Mais bientôt Air PACA entamera aussi un travail de modélisation qui nous dira l’état prévisible de la qualité de l’air sur le territoire, dans le futur, en fonction de nos choix d’urbanisme ».

Il s’agit d’anticiper le développement du quartier en fonction d’un critère environnement-santé majeur ; « celui qui préoccupe d’abord les Français » poursuit JC Daragon.

Air PACA va donc récolter une énorme quantité de données environnementales sur le territoire concerné, comme les conditions du trafic automobile, la pollution des sols...

Une ville durable méditerranéenne à imaginer

Si la convention s’applique à l’ensemble des quartiers aménagés par Euroméditerranée, l’Eco Cité en est l’enjeu emblématique. Ce quartier à aménager en fonction de critères de soutenabilité, sur 169 hectares, doit accueillir demain 30 000 habitants et 20 000 emplois. L’environnement, l’énergie, le bien-être doivent régir sa conception. Un vrai territoire d’expérimentation pour une ville méditerranéenne soutenable.

Une fois le diagnostic territorial établi à l’aune de la qualité de l’air attendue, Air PACA s’attèlera à l’animation du réseau d’acteurs de la conception et de la création de l’Eco Cité. Ceux-ci ont déjà été retenus en fonction de leur projet. Ils doivent concevoir la ville en fonction des spécificités climatiques et culturelles d’une grande cité méditerranéenne.

«  La culture des promoteurs, celles des professionnels de santé, des aménageurs, ou la nôtre sont évidemment différentes, et il est nécessaire de confronter ces cultures » estime Stephan Castel « afin d’innover de manière pragmatique les solutions pour un air sain ».

Une évolution dans la qualité des matériaux utilisés dans les constructions, ou une autre approche de la ventilation des bâtiments, parmi cent exemples, peuvent être imaginés. « En méditerranée, quand on veut ventiler, on ouvre la fenêtre » rappelle le chargé de mission d’Air PACA, « mais si cette fenêtre est sous une autoroute, est-ce encore la bonne solution ? »

La qualité de l’air comme critère d’aménagement

La qualité de l’air comme point de départ de la réflexion des urbanistes et des constructeurs pourrait même modifier l’aménagement de l’éco quartier. « La nécessité de ventiler, on peut l’imaginer, pourrait commander l’orientation des rues » tente Jean-Christophe Daragon. « Déjà, sur l’Ilot Allar, le démonstrateur de l’éco quartier sur environ 2,4 ha, des protections acoustiques et aérauliques ont été prévues dans une démarche similaire » rappelle l’animateur de l’innovation d’Euroméditerranée.

Bien des problématiques et des idées seront évoquées autour de la table entre les différents acteurs du développement de l’éco cité. Et l’expertise d’Air PACA sera précieuse à tous : à l’Etablissement Public, à la Métropole, comme aux divers corps de métier qui progresseront dans leur offre future, ailleurs.

D’autant qu’un autre des savoirs d’Air PACA sera largement mobilisé à partir de 2018. « Notre capacité à modéliser en 3D les solutions imaginées, et à dire comment ce quartier respirera, sera déterminante pour l’orientation des solutions de terrain à imaginer demain ». Stephan Castel en est persuadé.