Actualité
22 septembre 2017
Air intérieur et habitat

Bougies parfumées et encens ne diffusent pas que des bonnes odeurs…

photo_encens-bougie_cosmopolitan
Partager :

Ces produits d’ambiance et odorant émettent des composés nocifs pour la santé qui représentent une des sources de pollution intérieure, tout comme le tabac, le chauffage…

Selon une récente étude de l’ADEME sur l’exposition aux polluants émis par les bougies parfumées et l’encens, les niveaux de concentration en polluants des bâtons d’encens sont largement supérieurs à ceux obtenus par les bougies parfumées. « L’utilisation des bâtons d’encens se traduit ainsi par des concentrations élevées en benzène, toluène, éthylbenzène, styrène, formaldéhyde, acétaldéhyde et acroléine. On relève également des concentrations d’hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) et des concentrations de particules élevées. »

Les encens sont également plus émissifs en particules que les bougies parfumées mais ces dernières émettent des particules plus fines donc potentiellement plus nocives pour la santé. De plus, les bougies émettent significativement plus d’oxydes d’azote (NOx) que les bâtons d’encens.

Air intérieur plus pollué que l’air extérieur

L’air intérieur est plus pollué qu’à l’extérieur. Et nous passons 90 % de notre temps dans des lieux clos (domicile, bureau, écoles, transports, magasin, salles de sport...), où nous sommes exposés à un cocktail de polluants :

  • polluants atmosphériques extérieurs,
  • émissions des matériaux,
  • liés aux usages : tabac, ménage, bricolage, chauffage.

Il faut donc éviter d’ajouter de nouvelles sources de pollution intérieure.

Selon un sondage TNS Sofres, 68% des utilisateurs de bougies parfumées et 58% des utilisateurs d’encens pensent que cette pratique n’a pas d’effet sur la qualité de l’air intérieur, voire peut avoir un impact positif. Respectivement 23% et 27% d’entre eux utilisent même ces produits dans l’objectif de l’améliorer. Source : La Figaro

Aération : la baguette magique pour chasser les mauvaises odeurs

La solution la plus simple et la plus efficace pour lutter contre les odeurs chez soi, n’est pas d’en ajouter, mais d’aérer au quotidien.

Air PACA sensibilise sur les bonnes pratiques pour l’air intérieur

Air PACA a élaboré différents programmes de sensibilisation à la qualité de l’air intérieur à destination de divers publics :

  • Formation Air et moi à Marseille (locaux Air PACA)

    les enfants et les enseignants avec l’outil L’Air et Moi, module air intérieur,

  • les gestionnaires d’Etablissements recevant du public et le personnel d’entretien en partenariat avec France Nature Environnement,

  • les collectivités pour une bonne gestion de leurs bâtiments communaux (écoles…).