Chronique
3 février 2017
Odeurs et bruit
Outils de surveillance et information

Air intérieur, à la traque aux (nombreux) polluants

photo_air_interieur_logement_nice_1.jpg
Partager :

La panoplie instrumentale permet de savoir ce qu’on respire, le bon sens et l’information peuvent, eux, vous donner les outils efficaces de la prévention.

photo_mathieu_izard_mesure_interieure.jpg
Apparemment les locauxd’Air PACA sont tout à fait respirables !

Mesurer les polluants de l’air intérieur, ça vous donne des airs de Sherlock Holmes, parfois ! Ainsi pour Mathieu Izard, qui devait déterminer si, oui ou non, le restaurant était bien responsable des fortes odeurs ressenties à l’étage. « Avec 250 microgrammes par mètre cube en particules fines (PM2,5) au lieu des 10 µg attendus et des concentrations en acroléine supérieures à la valeur de référence en air intérieur, un composé organique volatil typique des activités de cuisines, on pouvait le penser » souligne l’ingénieur d’études devant une douzaine de nez bénévoles rassemblés à Martigues pour leur réunion annuelle. « Une enquête poussée a montré, à partir de là, que le restaurant avait ôté son faux-plafond de sa cuisine afin de gagner du volume… du coup, les polluants émis par les activités de cuisine passaient librement dans la pièce située au-dessus. Le gérant a dû faire réaliser les travaux de rectification ».

L’air intérieur contient de multiples polluants. C’est à une journée de sensibilisation au problème que les « nez » étaient conviés le 18 novembre dernier.

En terme de dépenses de santé publique, ces pollutions évitables sont chiffrées à 19 mds€ par an, d’après une étude de l’Anses. C’est le prix de la prise en charge de l’asthme, des affections de la peau, ou des maladies cardio-vasculaires dans lesquelles ce que l’on respire, chez soi ou au bureau, tient une part de responsabilité.

Il y a bien entendu les polluants auxquels on pense : les acariens du lit, ou les particules fines du tabac, qui annihilera tous vos efforts pour « respirer sain ».

« Mais il y a aussi le meuble neuf qui diffusera du formaldéhyde durant des mois, ou le puits canadien qui va concentrer chez vous les faibles quantités de radon que contient le sol, ou les vapeurs d’essence du bidon conservé dans le garage, qui transpirent et passent dans votre maison sans que vous n’en soyez conscient ».

photo_nez_benevoles_gouter_nov2016.jpg
Ça a l’air grave docteur !

Dans une tragédie grecque, Mathieu Izard aurait joué Cassandre. Mais ici, avec Sabine, d’Ensuès, qui opine du chef, ou Edith, de Sausset, qui attend pour poser une question, ses prophéties sont prises au sérieux. Edith se lance : « Si je comprends bien, autant acheter ses meubles chez Emmaüs ? »

Bien vu ! « C’est certain qu’après quelques années, le cocktail de composés organiques volatils qu’il contenait ne vient plus vous irriter les poumons ! ».

Aujourd’hui toute une panoplie d’instruments de mesure permet à l’ingénieur, de diagnostiquer finement l’état atmosphérique d’un logement.

Les petits tubes qu’il vous invite à manipuler peuvent mesurer plusieurs aldéhydes et des composés organiques volatils, ce qui est déjà bien. Il sera analysé en laboratoire après un séjour chez vous. Le compteur de particules fines et ultrafines en temps réel est, lui, le résultat d’un progrès plus récent, comme la mesure par pesée sur filtre teflon. Les balises multipolluants répondent à des situations plus complexes, ou plus ponctuelles, pour lesquelles on mobilise des micro capteurs de précision.

« Des solutions qui peuvent coûter de quelques dizaines à quelques dizaines de milliers d’€uros ! » Aussi, le bon sens, la connaissance des pratiques et des polluants assureront-ils d’abord la paix des bronches, et celle de budgets de santé publique… Mathieu Izard pourra ainsi se consacrer aux cas délicats, ceux pour lesquels il faut déterminer, par exemple, pourquoi dans une cité universitaires, certains couloirs étaient plus pollués que d’autres. Axe routier proche ? Station-service toute proche, ou raison endogène.

Sherlock Holmes nous en dira bientôt plus !